L'EMPIRE
 
       Faut-il croire que la commune n'a connu que du bonheur sous l'empire ?: je n'ai en effet aucun document à produire, aucune relation à faire sur cette période...
       Ah, j'oubliais, un curieux procès-verbal qui nous rappelle que les percepteurs ont été , de tous temps, les mal-aimée:
 
       " Cejourd'hui 29 mars, heure de dix heures du matin, moi percepteur soussigné faisant ma tournée de recouvrement étant muni de mes rôles et d'un fusil, tant pour ma conservation que celle des deniers du gouvernement, je viens d'être attaqué par les chiens de la veuve PROTIN, ayant crié par plusieurs fois, comme étant sur la chaussée du ci-devant Moulin Rouge qu'on rappelle les dits chiens, personne n'est venu à mon secours. Un chien s'est jeté sur moi, je me suis défendu trop longtemps avec le canon. Cependant, j'ai porté ma main à la batterie et armé mon fusil et tué le chien. A l'instant , sur le coup, la veuve PROTIN a sorti de chez elle, appelé un de ses enfants qui était à la charrue, qui vient avec elle me poursuivre un fusil à la main et son gros chien avec eux. Heureusement, j'ai eu la faveur de plusieurs charretiers pour me sauver la vie, principalement le sieur SEURAT et CHAILLIEE de Marigny, témoins de cette conduite.
        La preuve que les chiens sont méchants que le 12 janvier derniers, ils se sont jetés sur la femme de Monsieur Maurice GAUCHER de Saint Flavy et l'avoir dévorée. Jai dressé le présent procès-verbal et déposé au maire de la commune d'Ossey-les-Trois-Maisons pour en donner communication aux autorités compétentes, ce 29 mars 1810        HENNEQUIN Percepteur"
       Je relève encore le procès-verbal d'amnistie accordée, au nom de l'empereur, par le maire, à 2 déserteurs, gardes nationnaux du poste de Saint-Ouen.
       Il me faut encore transcrire ce paragraphe :
       "Cejourd'hui 22 floréal an XIII, il m'a été remis par le sieur PRIEUR, piéton de notre commune, un livre contenant édition originale et seule officielle appelés le code Civil des Français envoyée par le Grand Juge, ministre de la justice signée RAIGNER.
         Fait et transcrit au présent registre ce jour 22 floréal an XIII
       POLLENTRU  Maire d'Ossey-les-3-Maisons"
       L'invasion, la campagne de France n'épargneront pas la région. Chacun a encore en mémoire les combats de la Rothière, de Brienne, d'Arcis et de Nogent. Une tradition locale raconte qu'un combat eu lieu dans la contrée du Riot contre un parti de cosaques. C'est bien vague, mais je signalerai , néanmoins, que lors de la construction des maisons du premier lotissement, il a été trouvé, dans les fondations, un certain nombre de carcasses de chevaux. A-t-on enterré là les victimes du combats de 1814 ?
A suivre: La 1ère moitié du XIXème siècle
Chercher
La 1ère moitié du XIXème
La Réforme
Le Second Empire
La Guerre de 1939-1945
La IIIème République
Visitez nos fleurissements
Bienvenue sur le site officiel de la commune d'OSSEY-LES-TROIS-MAISONS
L'Empire
La Monarchie absolue
Extrait des archives municipales collectées, assemblées et rédigées par M.Favin, ancien instituteur et ancien secrétaire de Mairie.
Le Moyen Age
La Guerre 100 ans
La Gaule
La Préhistoire
Accueil
Contacter le Webmaster
A propos
Mentions légales
Mettre le site dans mes favoris (Ctrl+d)
Plan du site
Copyright 2005-2017   V2.70